Youssef Outeglaoute - Randonnées et gîtes au Maroc


L'atlas marocain

L'Atlas Marocain

L'Atlas est un massif montagneux du nord de l'Afrique. Il s'étend du sud-ouest au nord-est, en s'abaissant progressivement, sur les trois pays du Maghreb : Maroc, Algérie et Tunisie.

Le Maroc dispose d'une grande variété bioclimatique et d'une importante gamme de milieux naturels.

On divise le massif de l'Atlas marocain en trois parties :
- le Moyen Atlas qui culmine à 3 356 mètres (Maroc)
- le Haut Atlas qui culmine à 4 167 mètres (Maroc)
- l'Anti-Atlas qui culmine à 3 305 mètres (Maroc)

Le Moyen Atlas

Le moyen Atlas constitue un territoire au charme insolite, sa richesse en biodiversité faunique et floristique en faisant une zone à vocation touristique.

La structure géo-morphologique du Moyen Atlas est composée essentiellement de roches calcaires :
- roches tabulaires à l'ouest, d'une altitude de 1 000 à 1 500 mètres ;
- roches plissées au nord-est, d'une altitude plus élevée dépassant souvent 3 000 mètres (point culminant : jbel Bou Naceur, 3 356 mètres);
- de plateaux volcaniques.

Sur ses pentes, s’étalent à perte de vue d’immenses forêts de cèdres, entrecoupées de vallées profondes. Bordées par la riche plaine du Saïs et les cités de Fès, Meknès et Beni Mellal, les massifs montagneux du Moyen Atlas sont le fief de tribus berbères à la population très clairsemée, parlant le tamazight.

Le Haut Atlas

Le Haut Atlas est le massif le plus élevé d'Afrique du Nord — parfois surnommé le « toit du Maroc », ou encore, le « toit de l'Afrique du Nord ». Il forme une immense barrière d'environ 750 km qui délimite le Maroc saharien du Maroc atlantique et méditerranéen. Il constitue la pièce maîtresse du domaine altimontain de ce pays — dont l'ensemble couvre 100 200 km2.

Le point culminant du Haut Atlas Occidental est le Jbel Toubkal à 4 167 mètres, visible de Marrakech — ce qui constitue un attrait supplémentaire pour cette ville. Le Parc national de Toubkal fut créé en 1942, compte tenu de la biodiversité et de la richesse naturelle du Jbel Toubkal.

Le Jbel M'Goun (4 068 mètres) est le sommet le plus haut du Haut Atlas Central. On y rencontre une population berbère réputée pour son exceptionnelle hospitalité.

L’Anti-Atlas

L'Anti-Atlas est fragmenté en plusieurs massifs : à l’ouest l’Anti-Atlas de Tafraout, à l'est le jbel Saghro (ou djebel Sagho) et l'ancien volcan du jbel Sirwa (ou Siroua) culminant à 3305m.

Il s'agit d'une région peu connue, qui domine les riches oasis des vallées du Draâ et du Dadès. Les sommets y culminent entre 2 000 et 3 300 mètres, mais les paysages annoncent le Sahara. C'est la montagne la plus aride du Maroc, l’eau coule à quelques rares endroits, formant de précieuses vasques d’eau claire. Les rares villages se réduisent à une poignée de petites maisons entourées de palmiers.

C'est la montagne de la grande randonnée d'hiver et de printemps, pédestre ou équestre, dans une ambiance minérale étonnante et sous un ciel immuablement limpide.

Source : wikipedia